Quel serait le profil d’un disciple dans votre contexte ? Des évêques du monde entier témoignent de leur expérience.

 

Les 7 et 9 septembre prochains aura lieu la troisième série des Conversations des évêques de la Conférence de Lambeth.

Les sessions aborderont le thème : « l’amour mutuel », inspiré de la première épître de Pierre 1:22 à 2:5, et la question de savoir quel serait le profil d’un disciple au 21e siècle.

Quelques-uns des évêques du monde entier ont fait part de certaines de leurs réflexions dans une courte vidéo et un article accompagnant les sessions.

Le Révérend Moon Hing est Évêque du diocèse de Malaisie occidentale et ancien archevêque d’Asie du Sud-Est. Il a été engagé dans l’implantation d’églises et les activités de discipulat pendant plusieurs décennies et est à présent Coordinateur d’initiatives anglicanes de discipulat au sein de la Communion anglicane.
Il s’est entretenu avec l’équipe de la Conférence de Lambeth sur ce que signifiait pour lui le fait d’être disciple et sur le fait qu’il est plus important que jamais de faire vivre la foi pour donner l’exemple aux autres.
« Je suis convaincu que la vie de disciple doit être le principal objectif de tout chrétien. Et particulièrement en ces temps de pandémie, de lutte et d’incertitude. Le mieux, c’est de se lancer dans la vie de disciple et de faire des disciples. Il n’y a pas meilleur moment que celui-ci. »

L’évêque du nord de l’Argentine dit qu’il aimerait voir la culture de l’Église anglicane évoluer de façon à ce que le discipulat fasse partie de son ADN.

Le Très Révérend Nick Drayson est Évêque du Nord de l’Argentine et Primat de la province anglicane d’Amérique du Sud qui couvre : l’Argentine, la Bolivie, le Paraguay, le Pérou et l’Uruguay. Il a été ordonné diacre en Amérique du Sud il y a plus de 40 ans, où il a exercé la majeure partie de son ministère.

« Il y a une citation qui revient souvent dans nos discussions et que je trouve particulièrement pertinente : « Si vous faites des disciples, vous aurez toujours des églises. Mais si vous construisez des églises, vous n’êtes pas certain d’avoir des disciples ». En d’autres termes, vous pouvez construire autant d’églises que vous le souhaitez, mais cela ne vous garantira pas d’avoir autant de disciples. Cependant, si vous faites des disciples, vous aurez certainement des églises. Nous devons donc aligner notre façon de voir le discipulat sur les principes de sainteté, d’amour, d’apprentissage et d’engagement de Jésus. »

La révérende Eleanor Sanderson est évêque de l’Église anglicane d’Aotearoa, de Nouvelle-Zélande et de Polynésie et évêque adjoint du diocèse de Wellington.

Du diocèse de Wellington, l’évêque dit qu’il est vraiment important de créer des espaces où les gens peuvent vivre en communauté et partager profondément leurs vies.
« Je vis au sein d’une communauté résidentielle intentionnelle avec des étudiants de notre université. Nous menons une vie commune rythmée par le partage et la communion, par la prière quotidienne et la pratique du discipulat dans nos différentes maisons communautaires, et par un modèle clair de mission commune dans laquelle nous sommes engagés par le biais de l’aumônerie de l’université. Pour moi, le discipulat et la vie en communauté sont intimement liés ».
L’archevêque Howard Gregory avoue qu’après 20 ans d’épiscopat, il regarde toujours les choses en tant que disciple.
Le Très Révérend Howard Gregory est Évêque de la Jamaïque et des Îles Caïmans, et Archevêque de la Province des Antilles.
Il a ajouté que le discipulat dans le contexte culturel d’aujourd’hui qui ne cesse d’évoluer soulève toute une série de défis, aussi bien aux Antilles que dans d’autres parties de la Communion.
« La pandémie qui a frappé le monde entier en est un exemple concret des changements à venir, car on commence déjà à envisager de nouvelles normes de vie. Nous nous demandons déjà vers où nous allons – rien de certain. La pandémie de la COVID-19 nous a fait prendre conscience du fait que certaines des vieilles façons de faire les choses ne nous serviront plus à rien. Par exemple, notre passage vers un monde de plus en plus virtualisé nous a freinés en tant que communauté, mais nous assistons également à un changement dans notre compréhension de ce qu’est réellement l’église. Parce que là où les congrégations ne pouvaient pas se réunir physiquement et qu’elles ont eu la possibilité de le faire à distance, on n’est pas vraiment tenté de revenir aux vielles réunions en face à face. Pour moi, ceci est une partie de ces changements à laquelle nous sommes contraints de nous habituer. Et je crois qu’il est impossible de dire que les ministères en ligne sont là que provisoirement. »

En savoir plus sur les thèmes abordés au mois de septembre
Pour voir tous les articles et les vidéos du mois de septembre, rendez-vous sur la page dédiée aux Conversations des évêques en cliquant ici.
Merci à tous ceux qui y ont contribué :
Le très révérend Nick Drayson, est l’évêque du nord de l’Argentine et le Primat de la province anglicane d’Amérique du Sud.
Le Très Révérend Howard Gregory, Évêque de la Jamaïque et des Îles Caïmans et Archevêque de la Province des Antilles.
Le Très Révérend Moon Hing, Évêque du diocèse de Malaisie occidentale, et ex-archevêque d’Asie du Sud-Est.
La révérende Eleanor Sanderson, Évêque de l’Église anglicane d’Aotearoa, de Nouvelle-Zélande et de Polynésie, est évêque adjoint dans le diocèse de Wellington.


Tags

BC-Sept21-scenesetting-FR


You may also like

FR – December post 1

FR – December post 1

FR – December Scenesetting

FR – December Scenesetting
{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Subscribe to our updates now

Enter your details below and we'll keep you in touch with the conference as well as sharing resources and news about the event.