juillet 31

L’archevêque de Cantorbéry lance une mise en garde contre l’exploitation des populations démunies dans le monde lors de son premier discours à la conférence de Lambeth

Dans le premier de ses trois discours liminaires à la Conférence de Lambeth à Canterbury, prévus pour ce soir, l’archevêque lancera une mise en garde contre les dangers d’exploitation des populations les plus vulnérables du monde par les nouvelles « superpuissances financières, économiques, scientifiques et technologiques ».

Il exprimera son indignation face à la corruption, aux abus liés au changement climatique et à l’exploitation des ressources des pays les plus pauvres au détriment du bien-être des populations locales :

« Les riches jouissent des avantages des nouvelles avancées et sont maîtres de leur destin. Les pauvres en sont exclus et survivent au lieu de vivre. De la vie, les riches profitent, les pauvres en font les frais. »

Devant les représentants des 165 pays de la Communion anglicane mondiale, l’archevêque rappellera également « la réticence des pays riches à faire profiter les autres des avantages des vaccins contre la Covid-19. Un scénario susceptible de se reproduire avec d’autres maladies, où les pauvres seront contraints de vivre mal au service des plus puissants ».

Dans son discours à l’Université de Kent, à Cantorbéry, l’archevêque invitera les évêques anglicans à « s’ouvrir » à un monde en proie à des maux divers : changement climatique, guerres et conflits, misères, extrémisme religieux, mutations culturelles, ainsi qu’aux défis majeurs que représentent les progrès rapides de la science et de la technologie, menaçant de laisser pour compte les plus pauvres de la planète. Il invitera également la Communion anglicane à réfléchir au rôle que pourra jouer l’Église pour répondre aux besoins du monde au XXIe siècle.

L’archevêque fera part de ses attentes pour la Conférence de Lambeth :

« Mes vœux pour cette conférence sont très simples. C’est que tous ceux qui sont ici, qui qu’ils soient, d’où qu’ils viennent et quelles que soient les attentes et les craintes qu’ils puissent avoir, partent avec un profond désir de vivre une amitié avec Jésus-Christ. »

« Aimer Jésus, c’est aimer Dieu. Aimer Jésus, c’est désirer être comblé d’amour pour Dieu et pour son peuple. Quoi que nous fassions dans ces deux semaines, il est essentiel que nous apprenions à nouveau à ressentir notre besoin de Dieu ».

Le discours s’inscrit dans le contexte de la première épître de Pierre, que l’archevêque Justin a choisi comme source d’inspiration pour la conférence de Lambeth. L’archevêque dira :

« Beaucoup d’entre nous sont bien conscients de ce que Pierre appelle des « lions rugissants » ; ce sentiment – et souvent cette réalité – de menaces, d’hostilités, de dangers et d’incertitudes. Tel est le point principal de ce discours. Malgré notre amour pour Jésus-Christ, la triste réalité de notre monde déchu – les peurs, les appréhensions, les pressions et les fardeaux que nous portons – peut nous faire croire que le mal de ces « lions rugissants » est plus fort que la bienveillance de Dieu, à laquelle nous aspirons, que nous désirons et qu’il nous est possible de retrouver en ces jours. »

L’archevêque prononcera trois discours principaux au cours de la Conférence de Lambeth. Le premier, prévu pour ce soir, sera une réflexion théologique sur le monde et sur la nécessité de réfléchir et faire face aux défis et aux enjeux de notre temps. Le deuxième portera sur une réflexion ecclésiologique sur l’Église, à travers laquelle l’archevêque soulèvera la question de savoir quelle est la raison d’être de l’Église, ce qu’elle est en réalité et ce qu’elle a été dans l’histoire. Le dernier discours sera une réflexion missiologique sur les fonctions de l’Église, articulée autour des Cinq marques de la mission anglicane (que sont : Proclamer la Bonne Nouvelle; instruire les nouveaux croyants; répondre aux besoins humains; transformer les structures sociales injustes et œuvrer pour la sauvegarde de l’intégrité de la création), tout en encourageant les anglicans à les mettre en œuvre dans leurs contextes locaux.

Contacts du bureau de presse :
• Téléphone : 0207 313 3940
• E-mail: media@lambethconference.org
Les photos officielles de la conférence de Lambeth sont disponibles sur : https://lambeth.photoshelter.com/index

Regarder le discours

• Le discours sera prononcé le vendredi 29 juillet 2022 à 20 heures, heure du Royaume-Uni
• Toutes les citations doivent être vérifiées avant la remise
• Le contenu à livrer sera publié sur www.archbishopofcanterbury.org peu après le discours
• Le discours sera retransmis en direct sur : https://www.facebook.com/archbishopofcanterbury/posts/5234986576555446
• Une frappée d’embargo du discours de l’archevêque, sera livré à 19h30, heure du Royaume-Uni

Accréditation des médias pour la Conférence de Lambeth

• Orientations et informations pour les médias : https://www.lambethconference.org/news-and-media/media-pack-and-accreditation
• Lien des accréditations médias : https://www.ecevents.uk/lcsite/mediaregv2/Site/Register


Tags


You may also like

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Subscribe to our updates now

Enter your details below and we'll keep you in touch with the conference as well as sharing resources and news about the event.