août 3

Lancement d’un plan mondial de restauration de l’environnement à la Lambeth Conference

La « forêt » de la Communion sera composée de zones humides, de prairies, de tourbières et de restauration côtière, et inclura également la plantation d’arbres.
Archevêque Justin : il pourrait s’agir de l’initiative environnementale « la plus vaste et diversifiée » au monde.
Secrétaire général de l’ONU : « Vos équipes inspirantes, qui nous invitent à marcher, à écouter et à témoigner ensemble, constituent un modèle de progrès ».

Une initiative environnementale mondiale – qui prévoit la plantation d’arbres, la création de zones humides et des projets de restauration des côtes – a été lancée aujourd’hui par la Lambeth Conference.

Les évêques du monde entier se sont engagés à soutenir la forêt de la Communion dans le cadre de la priorité accordée à l’environnement.

Chaque région de la Communion anglicane décidera localement de la manière dont elle souhaite créer et renforcer la protection des paysages.

Ainsi, la « forêt » sera composée de bois, de prairies, de prés, de zones humides, d’habitats côtiers et de bien plus.

L’archevêque de Canterbury, Justin Welby, a évoqué la possibilité que la forêt de la Communion devienne le projet environnemental « le plus vaste et diversifié » au monde.

L’archevêque Julio Murray, primat de l’Église Anglicane de la Région Centrale d’Amérique (IARCA), qui dirige la délégation de la Communion anglicane aux réunions de la COP sur le changement climatique, s’est adressé aux évêques.

Il a déclaré : « La réponse à la crise climatique a été inadéquate, tant au niveau des ressources disponibles qu’au niveau de son degré de priorité.

Face à ce constat, nous voici : Évêques de la Communion anglicane, à la Conférence de Lambeth, nous aurons l’occasion de préparer un appel aux chefs de gouvernement et aux autres acteurs, afin de réimaginer des actions et des stratégies pour ralentir les effets dévastateurs sur la vie des êtres humains, tant au niveau local que mondial.

Il a ajouté que l’Église pouvait « avoir une influence » sur la question de la justice climatique.
Les évêques étaient réunis à Londres dans le cadre d’une journée consacrée à l’environnement.

La Conférence a discuté de deux Appels de Lambeth portant sur la protection de l’environnement et le développement durable.

Les deux Appels seront repris pour la troisième étape de la Lambeth Conference.

Dans un message vidéo, António Guterres, le Secrétaire général des Nations Unies, a déclaré : « Vos équipes inspirantes, qui nous invitent à marcher, à écouter et à témoigner ensemble, constituent un modèle de progrès ».

 » Il nous invite à donner de la valeur à la vie, non pas par des mots mais par l’action et le service aux autres, et à assurer la justice économique et environnementale « , a-t-il ajouté.

« En appliquant ces valeurs chaque jour, nous pouvons faire un pas de plus vers le monde durable et juste que chacun mérite. »

Le premier arbre de la forêt de communion a été planté dans le jardin du Palais de Lambeth par les archevêques Justin et Julio, ainsi que par l’archevêque du Cap Thabo Makgoba Elizabeth Wathuti, une activiste environnementale kenyane, et Mandisa XXXX.

L’archevêque Justin a déclaré : « L’Écriture est pleine de riches descriptions de notre monde naturel et de l’amour de Dieu pour sa création.

« C’est l’appel de l’Église de chérir ce don, de se tenir aux côtés de nos frères et sœurs de la Communion anglicane qui sont déjà affectés par le changement climatique, et de préserver l’environnement dont nous dépendons tous.

« Je prie pour que l’arbre planté aujourd’hui au Palais de Lambeth soit le début de l’un des projets environnementaux les plus vastes et diversifiés au monde.

« Nous espérons voir la protection des paysages et le soin de la création démontrés par les églises et les paroisses du monde entier comme un héritage historique de la Lambeth Conference 2022. »

« Partager l’amour du Christ dans un monde qui souffre signifie se tenir ensemble pour faire briller la lumière et l’espoir dans l’obscurité et le désespoir. »

« Ceci est au cœur de la mission de l’Église et du travail de la Lambeth Conference. »

Plus tôt dans la journée, la Reine a envoyé un message à la Lambeth Conference.

Elle a déclaré : « Nous vivons également à une époque où les effets du changement climatique menacent la vie et les moyens de subsistance de nombreuses personnes et communautés, notamment les plus pauvres et ceux qui sont moins à même de s’adapter et de s’ajuster. »

Les églises peuvent trouver des ressources et commencer à s’impliquer dans la forêt de la Communion sur le site web officiel.

Plus d’informations sur la forêt de la Communion

La forêt de la Communion est un acte d’espoir mondial qui implique un large éventail d’activités de protection de la création. Ensemble, ces projets formeront une « forêt » virtuelle et mondiale. Les activités de reboisement seront déterminées localement, afin qu’elles soient adaptées sur le plan géographique, culturel et environnemental. La « forêt » aura donc un aspect très différent selon les régions de la Communion.

Un résumé de l’Appel de Lambeth sur l’environnement (6a), disponible ci-dessous, se trouve également sur le site Internet de la Lambeth Conference, à côté du libellé et des notes d’information :

« Le monde est aujourd’hui en crise. Le changement climatique, la perte de biodiversité et la pollution menacent aussi bien l’homme que la planète. Pourtant, il s’agit toujours du monde de Dieu et Dieu nous appelle à répondre en tant que chrétiens : porteurs d’espoir. Il s’agit d’un appel aux instruments de la Communion, à tous les évêques et aux membres de nos églises, ainsi qu’aux dirigeants du monde, pour qu’ils prennent des mesures audacieuses et décisives sur le plan spirituel et pratique, notamment pour parvenir à des émissions nettes de carbone nulles dès que possible afin de limiter l’augmentation de la température moyenne mondiale à 1,5 degré au-dessus des niveaux préindustriels. »

Un résumé de l’Appel de Lambeth sur le développement durable (6b), disponible ci-dessous, se trouve également sur le site Internet de la Lambeth Conference, à côté du libellé et des notes d’information :

« Des millions de personnes vivent aujourd’hui dans une extrême pauvreté et les inégalités nuisent à leur vie et à leur capacité à s’épanouir. Les Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies constituent une vision essentielle pour remédier à cette situation et offrir un moyen de vivre ensemble dans la paix, la prospérité et le partenariat en tant que communauté humaine. Il s’agit d’un appel aux Instruments de la Communion, à tous les évêques et au peuple de nos églises, ainsi qu’aux dirigeants du monde, pour permettre à toutes les nations du monde de soutenir et de réaliser les Objectifs de développement durable d’ici 2030, y compris sa vision de « ne laisser personne de côté ».

La lettre de sa Majesté la Reine à la Lambeth Conference a été publiée dans son intégralité et le discours vidéo du Secrétaire général des Nations Unies a été publié en ligne.


Tags


You may also like

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Subscribe to our updates now

Enter your details below and we'll keep you in touch with the conference as well as sharing resources and news about the event.