août 4

Joignez-vous à nos efforts de lutte contre les crises mondiales telles que le changement climatique et la pauvreté – une invitation des évêques aux leaders d’autres religions

Les groupes confessionnels ont un rôle décisif à jouer dans la résolution de certains des plus grands défis qui pèsent sur le monde d’aujourd’hui – de l’urgence climatique aux graves problèmes de pauvreté. Les chrétiens peuvent « changer le monde », tout comme le fit l’Église primitive, a déclaré aujourd’hui l’évêque président de l’Église épiscopale des États-Unis, alors que la conférence de Lambeth invitait au renouvellement de l’engagement pour le rayonnement du message chrétien.

L’évêque Michael Curry a déclaré que « quelque chose de profond » arrive dans la vie d’une personne lorsque son « centre de gravité » n’est plus elle-même, mais Jésus.

Il dit que devenir membre d’une congrégation religieuse n’est « qu’un début » et que les chrétiens doivent être des personnes qui « travaillent, agissent, vivent et aiment comme Jésus ».

« Jésus fut le moteur de tout un peuple qui vivait en accord avec lui », a-t-il ajouté. « Il était au centre de leur vies qui étaient rythmées à son image. Ils ont changé le monde au premier siècle. Si cela ce fut alors le cas, cela peut être le cas pour nous au 21e siècle et c’est là tout le pouvoir du discipulat. »

Il a ajouté que devenir membre d’une église n’est « qu’un début ».

« On a besoin de vivre en communauté – mais cela ne suffit pas, nous ne voulons pas seulement faire des « Églisiens » de plus, nous avons besoin de faire des  » chrétiens « , des gens qui travaillent, agissent, vivent et aiment à l’image de Jésus. »

Il s’est exprimé avant une session plénière sur la formation de disciples lors de la Conférence de Lambeth, présidée par l’évêque Michael et le révérend Ng Moon Hing, co-président de la Commission de la Communion anglicane sur l’évangélisation et la formation de disciples.

Dr Eleanor Sanderson, évêque adjointe de Wellington, en Nouvelle-Zélande, a parlé à la conférence des 40 communautés missionnaires établies dans son diocèse.

« Au début des Appels, l’ensemble de la conférence a réaffirmé qu’il fallait faire de la formation de disciples une priorité absolue », a-t-elle déclaré. « Notre diocèse est sur cette voie depuis longtemps maintenant. Voilà maintenant plus de 10 ans que nous sommes engagés dans cette voie avec détermination ».

L’archevêque des Antilles Howard Gregory a exposé lors de la conférence son programme de formation de disciples mené au sein de son diocèse.

Il a fait part aux participants à la conférence de l’« augmentation significative » de la participation des laïcs aux ministères et à la mission grâce à ces travaux, 200 laïcs s’étant inscrits aux programmes de formation des responsables laïcs.

5 août 2022

PLUS D’INFORMATIONS

La discussion plénière sur la formation de disciples peut être visionnée ici
Le texte complet des appels de Lambeth est accessible ici

CONTACTS DU BUREAU DE PRESSE

• Téléphone : 0207 313 3940
• E-mail: media@lambethconference.org
Les photos officielles de la conférence de Lambeth peuvent être visualisées sur Photoshelter.

Le travail des chrétiens aux côtés de gens d’autres confessions pour le bien commun reflète « la grâce de Dieu au-delà de l’Église », telle a été la conclusion du dernier « Appel » lancé par les évêques lors de la Conférence de Lambeth.

Cet appel invite également les leaders d’autres communautés religieuses à se joindre aux évêques pour réfléchir aux moyens de joindre leurs efforts de lutte contre le changement climatique et d’autres problèmes environnementaux, de lutte contre la pauvreté et de protection des populations vulnérables.

L’Appel pour les Relations interconfessionnelles a également été formulé en tenant compte de la réalité des violences entre et au sein des groupes religieux dans de nombreuses régions du monde et souligne le fait que même des anglicans sont en proie à l’hostilité et à la persécution dans certaines régions du monde.

Les évêques appellent la communauté ecclésiale à prier pour les communautés religieuses victimes de persécutions et pour qu’elles maintiennent leur « présence douce », même si elles sont confrontées à l’hostilité et qu’elles luttent pour établir des relations solides avec leurs voisins d’autres confessions.

Dans son discours d’ouverture de la conférence, l’évêque de Chelmsford, le Dr Francis Guli-Dehqani, a parlé de son expérience en tant qu’anglicane ayant vécu dans la persécution en Iran au moment de la révolution islamique de 1979.

Elle est arrivée en Grande-Bretagne comme réfugiée de l’Iran alors qu’elle avait 14 ans. Depuis, elle y est restée et est devenue citoyenne britannique.

Selon elle : « L’immense diversité des expériences d’engagement avec d’autres traditions religieuses ayant été présentées dans cette salle fera ressortir différents facteurs susceptibles de donner un nouveau souffle aux relations interconfessionnelles, notamment : le dialogue, le travail en commun pour le bien commun, le témoignage et l’évangélisation ».

« Chacun de vous aura des perspectives importantes qui, d’une façon ou d’une autre, doivent être préservées ensemble pour une compréhension plus complète et plus riche ».

« Pour certains, la priorité sera le dialogue, à travers lequel on tente d’approfondir la compréhension mutuelle et d’œuvrer pour le bien commun – un peuple de foi, en quête de paix et de réconciliation, et désireux de rendre le monde meilleur ».

« Pour d’autres, cela peut être hors de portée de par leur expérience. »

« Avoir confiance en sa foi, tout en tentant de mieux comprendre l’autre, voilà ce qu’est un dialogue », a-t-elle ajouté.

« Et lorsque les circonstances le permettent ou l’imposent, en tendant la main de l’amitié avec générosité et pardon – cela aussi c’est une forme de dialogue bien engagé et c’est le genre de dialogue que les anglicans d’Iran ont mené pendant une grande partie de leur histoire ».

« Dans d’autres contextes, il est possible d’œuvrer en collaboration dans des domaines d’intérêt commun, pour le bien commun et pour la paix dans le monde ».

« La pandémie de la Covid-19, la lutte contre le changement climatique et même la question de la liberté confessionnelle peuvent donner lieu à d’énormes possibilités de travail collaboratif entre les communautés religieuses ».

“Il s’agit de questions importantes qui doivent être abordées dans la mesure du possible.

« À ceux qui ont la chance, qui vivent en sécurité relative et qui sont capables de s’engager dans de telles relations, je dirais humblement : n’oubliez jamais vos frères et sœurs qui souffrent de persécution un peu partout dans le monde. »

POUR PLUS D’INFORMATIONS

La discussion plénière sur les Relation interconfessionnelles peut être visionnée ici
Le texte complet des appels de Lambeth est accessible ici

CONTACTS DU BUREAU DE PRESSE

• Téléphone : 0207 313 3940
• E-mail : media@lambethconference.org
Les photos officielles de la conférence de Lambeth peuvent être visualisées sur Photoshelter


Tags


You may also like

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Subscribe to our updates now

Enter your details below and we'll keep you in touch with the conference as well as sharing resources and news about the event.