LC1867-group-photo.jpg

Une petite histoire de la Lambeth Conference

La Lambeth Conference remonte à plus de 150 ans. Dans les années 1860, une dispute amère en Afrique du Sud mena les évêques canadiens à pétitionner l’Archevêque de Cantorbéry, Charles Longley, pour qu’il convoque les principaux leaders. La première Lambeth Conference rassembla 76 évêques le 25 septembre 1867 pour quatre jours (photo ci-dessus). Depuis, quatorze Lambeth Conferences se sont tenues, environ tous les 10 ans, avec des interruptions pendant les deux guerres mondiales.

Bien qu’elles n’aient juridiquement aucun pouvoir, les Lambeth Conferences ont progressivement gagné du respect et de l’influence. L’unité chrétienne a été traitée dès le début. La lettre pastorale signée à la fin de la première Conférence déclarait que l’Anglicanisme faisait partie de quelque chose de plus grand. Elle commençait : « Nous, les évêques de la Sainte Église Catholique du Christ… » Le Quadrilatère de Chicago-Lambeth approuvé lors de la conférence de 1888 demeure la déclaration anglicane de la base essentielle quadruple pour une Église unie de nouveau.

Les conférences ont soutenu les chrétiens persécutés et attiré l’attention sur la détresse des réfugiés. Leur grand éventail de sujets ont inclus des questions de foi et ordre, le mariage, la famille, la sexualité, le ministère des femmes, le racisme, la guerre et la paix, l’éthique chrétienne, les défis à la croyance chrétienne, le mode de vie chrétien, la révision liturgique et les structures pour la consultation dans la Communion anglicane L’Alliance anglicane, qui coordonne les projets de développement, de secours et de plaidoyer a été créée directement à la suite des résolutions de la Lambeth Conference. .

Explorez un historique détaillé des résolutions de la conférence de Lambeth.