Histoire et impact

La Lambeth Conference remonte à plus de 150 ans ; la première édition a eu lieu en 1867 en présence de 76 évêques, et les conférences sont organisées environ tous les 10 ans depuis.

  • La Lambeth Conference en 2022 accueillera 1000 évêques en activité et leur conjoint(e) de toute la Communion anglicane.
  • Dans les années 1860, un conflit en Afrique du Sud a incité les évêques canadiens à demander à l’archevêque de Cantorbéry, Charles Longley, de convoquer une réunion de hauts responsables.
  • Depuis, quatorze éditions ont eu lieu, environ tous les dix ans donc, hormis des interruptions pendant les deux guerres mondiales.

Bien qu’elles n’aient aucun pouvoir légal, les éditions de la Lambeth Conference ont progressivement gagné en respect et en influence. L’unité des chrétiens a été abordée dès le début. La lettre pastorale signée à la fin de la première conférence déclarait que l’anglicanisme faisait partie de quelque chose de plus grand. Elle commençait par : « Nous, les évêques de la Sainte Église catholique du Christ… » La déclaration quadripartite appelée « Quadrilatère de Chicago-Lambeth », approuvée lors de la conférence de 1888, reste la déclaration anglicane quadruple servant de fondement d’une Église réunifiée.

Profil et impact

La Lambeth Conference, qui rassemble des chefs spirituels du monde entier, a toujours été un événement de premier plan, dans la vie de la Communion anglicane et dans celle de l’Église au sens large.

La Lambeth Conference a toujours débattu des thèmes de l’église et des problèmes d’intérêt mondial, notamment : l’église persécutée, les réfugiés, les questions de foi et constitution, le mariage, la famille, la sexualité humaine, le ministère des femmes, le racisme, la guerre et la paix, l’éthique chrétienne et la vie chrétienne.

Outre le programme complet de prière, d’étude de la Bible, de services religieux et de cérémonies à la cathédrale de Cantorbéry, l’événement fait également intervenir divers orateurs invités et dignitaires.

La dernière édition en date, en 2008, a compté avec la présence de Sa Majesté la Reine et le Premier ministre Gordon Brown. La Conférence est également fortement axée sur la justice sociale. En 2008, les évêques ont défilé à Londres dans le cadre de la campagne « Make Poverty History » (Abolissons la pauvreté).

L’Alliance anglicane, qui coordonne les projets de développement, d’aide et de plaidoyer, a été créée à la suite de la Lambeth Conference de 2008.